Je suis ...

Ces deux mots d’une apparente simplicité s’avèrent finalement d’une rare puissance …

Je vous propose d’en partager certains aspects.

Une partie puissante de notre cerveau, notre cerveau non-conscient, ne fait pas la différence entre la réalité, le virtuel, l’imaginaire et le symbolique.

Finalement, à la façon d’un petit enfant, il croit tout ce que l’on dit et aussi tout ce que l’on pense. De plus pour lui, il n’y a ni vrai, ni faux, ni bien, ni mal. Il prend les informations au premier degré sans le moindre jugement.

Tout ce que l’on pense de soi va s’intégrer au plus profond de notre inconscient au fur et à mesure du temps qui passe. Les premières années de vie sont extrêmement importantes dans notre perception du monde, c’est dans cette période que notre cerveau non-conscient est le plus accessible. Et cela va conditionner une grande partie de notre vie.

De véritables programmes à “bien vivre sa vie” ou “à la gâcher” vont s’implanter dans notre cerveau et nous n’en sommes pas conscients.

C’est ainsi que je constate régulièrement en séance que des personnes s’envoient des messages qui, s’ils auraient été dit par d’autres leur aurait été insupportables. Ils ne se rendent pas compte de la virulence qu’ils s’imposent inconsciemment : je suis nul.le, je suis moche, je suis incapable de … , je suis énervé.e, je suis en colère, …

Ce “je suis” est une véritable appropriation des mots qui les suivent :

JE SUIS

Les deux mots les plus puissants au monde, car ce que j’ajoute à la suite de ces mots façonne ma réalité

Je vous invite à faire le test, pendant quelques jours, de vous dire ou penser que des phrases positives sur vous. Vous constaterez un effet bénéfique très rapidement.

Et puis si un jour nos chemins se croisent lors d’une consultation, je vous ferai vivre une expérience, avec ce “JE SUIS” qui vous en révélera l’absolu puissance. C’est étonnant.

La séance d’hypnose qui suivra cette prise de conscience n’en sera que plus puissante pour aller modifier ces schémas qui vous empêchent de révéler qui vous êtes vraiment.

A votre disposition.



Mes phrases préférées ...

Sélection :

 

Chaque instant est unique, il ne se reproduira jamais plus.

 

Le chemin est le but.

 

Il y a moins de distance entre l'ignorance et la connaissance qu'entre la connaissance et l'appropriation ou l'action.

 

La folie est de croire que l'on puisse obtenir des résultats différents en faisant ou pensant toujours la même chose ... (A Einstein)

Cela semble toujours impossible, jusqu'à ce qu'on le fasse. (N Mandela)

Notre peur la plus profonde n’est pas que nous ne soyons pas à la hauteur, notre peur la plus profonde est que nous sommes puissants au-delà de toute limite.  C’est notre propre lumière et non pas notre obscurité qui nous effraye le plus. Nous nous posons la question : “qui suis-je, moi, pour être brillant, radieux, talentueux et merveilleux?”

En fait, qui êtes-vous pour ne pas l’être ? (N Mandela)

AVOIR - Faire - Etre

C'est très souvent notre façon de conduire notre vie.

Nous cherchons à AVOIR un métier, une situation sociale, des relations pour nous permettre de FAIRE des choses, acheter des biens. Et pour nous c'est une façon d'exister, d'ETRE.

Malheureusement, voir notre vie de cette façon peut nous amener à passer à coté de qui nous sommes vraiment. 

Par exemple, combien de personnes s'interrogent-elles sur leur activité professionnelle et réorientent leur carrière pour accéder à ce qui leur plait vraiment ?

Ne serait il donc pas plus simple que de commencer par ETRE qui je suis vraiment avec mes vrais désirs ?

En étant qui je suis vraiment, cela m'amène à FAIRE ce que j'ai envie de faire, ce que j'aime vraiment.

Et finalement cela me permet d'obtenir, d'AVOIR ce qui me tient à cœur.

Prenant ainsi ma vie dans ce sens, je m'offre la possibilité d'être en totale harmonie avec moi-même.

Ce que je suis n'est n'est que le fruit d'une culture ou/et ou d'une éducation.

Alors, profitant de toute mon expérience, de mon vécu, je peux m'inviter à changer de perspective pour me trouver, me retrouver. 

Il s'agit alors de faire tomber toutes ces croyances qui m’ont empêchées de m'élever vers mon vrai moi.

In

Comme un téléphone ...

Savez vous dans les moindres détails comment fonctionne un téléphone ? 

A moins que vous ne soyez un spécialiste du domaine, il est probable que vous ne sachiez pas très précisément comment il fonctionne. 

Et pourtant vous vous en servez et régulièrement n'est ce pas ?

Et bien c'est la même chose avec notre cerveau. Même si la science et en particulier les neurosciences nous en apprennent chaque jour un peu plus, nous ne connaissons pas précisément son fonctionnement. Par exemple, personne ne sait comment se passe le processus de mémorisation.

Et pourtant vous vous en servez n'est ce pas ?

Vous pouvez utiliser votre cerveau encore mieux ! Quelle belle perspective !

Vous savez que pour joindre un correspondant par téléphone vous allez devoir faire une combinaison de chiffres spécifiques, sinon vous n'allez pas obtenir l'interlocuteur que vous souhaitez.

Et bien pour notre cerveau, c'est équivalent. Nous connaissons maintenant de plus en plus de combinaisons d'actions, de protocoles qui vont permettre d'obtenir de ce que l'on souhaite.

Quand le clavier de votre téléphone est verrouillé, il est impossible de composer un numéro. 

Notre cerveau aussi est très souvent verrouillé. Il est quasiment impossible de lui faire intégrer des informations, en particulier toutes celles qui concernent l'imaginaire, l'intuition, la créativité, notre comportement dans telles ou telles situations, notre état d'esprit.

Il va donc falloir trouver et provoquer ce moments durant lesquels l'accès va être déverrouillé.

Nous avons 3 occasions pour accéder au cœur de notre cerveau, celui qui dirige vraiment notre vie :

- pendant notre enfance, jusqu'à environ 7 ans. Malheureusement, nous ne profitons généralement pas complètement de cet état pour semer les bonnes graines qui pousseront tout au long de notre vie.

- sous l'emprise de l'émotion, qu'elle soit positive ou négative, tout événement associé à une émotion forte va s'intégrer dans notre mode de fonctionnement, cela s'appelle un ancrage

- en état de conscience élargi c'est à dire en état d'hypnose.

Alors il est possible de combiner les 3 temps. 

Pour faire très court : un enfant qui bénéficie d'un environnement stimulant sur lequel il peut se modéliser, qui fait appel à la gestion des émotions et que l'on invite au rêve pour ce qu'il a envie de faire démarre avec de sérieux atouts.

Tout le monde n'a pas cette chance d'avoir eu cela ... (Ceci dit, vous savez ce qu'il vous reste à faire si vous avez de jeunes enfants ...)

Il reste que l'on peut combiner émotion et état de conscience élargi et avec ce type de méthode l'impact sur le fonctionnement du cerveau est très puissant avec des effets concrets dans notre corps ou notre vie.

Il suffit tout simplement de passer à l'action.

L'effet de nos pensées sur notre vie : la démonstration par la physique quantique

Voici une excellente vidéo de Philippe Guillemand, chercheur au CNRS. La physique nous démontre que ce sont nos pensées qui déterminent tout ce qui est physique (notre vie, notre corps, ...) et non le contraire.

Bonne écoute.

Voici le lien.

 

Le temps et l'information

Voici une conférence présenté par Philippe Guillemand, chercheur au CNRS.

Bonne conférence.

Voici le lien.

La faute des autres

J’entends souvent les gens dire : quand çà réussit c’est grâce à moi et quand çà échoue ou que çà va mal, c’est de la faute de autres.

Si JE (quand je dis je, c’est pour dire le cas de chacun) suis dans cet état d’esprit, JE vais avoir beaucoup de difficulté à sortir des schémas qui perturbent ma vie.

Nous sommes de façon consciente ou non consciente actrice.eur de 100 % de ce qui nous arrive dans notre vie.

Ce constat peut surprendre voire plus ... Continuez à lire, si vous êtes ici, il y a au moins une bonne raison ...

Etre actrice.eur nous ouvre surtout le champ des possibles : JE peux décider de la vie qu’il souhaite à condition qu’il en ait envie et qu’il s’en offre les moyens. C’est à moi qu’il revient de décider ce que je vais faire de ma vie.

Il ne peut y avoir de changements sans acceptation. Acceptation ne signifie pas « accord », simplement d’accuser réception sur un sujet qui me concerne. Avec l’acceptation, c’est déjà 50 % du chemin qui est fait. 

Que se passe-t-il donc ?

Tout d’abord, soyez bienveillant.e avec vous. Quand je vous aurai expliqué ce qui va suivre vous allez très vite comprendre.

Il est important d’avoir en tête que nous ne sommes que le fruit de réactions biochimiques très complexes qui ont trouvé l’état que nous connaissons après des millions d’année de tâtonnements.

Toutes ces réactions vont permettre la construction de chacune de nos cellules. Elles constituent notre corps dans lequel nous allons passer notre vie. Certaines en particulier nous permettent de penser : nos neurones.

Le fonctionnement de chacune des cellules de notre cerveau va être influencé dès notre développement dans le ventre de notre mère par les événements extérieurs à notre corps : tout ce qui entre dans l’organisme de notre mère (boisson, nourriture, autre), ce qu’elle vit, ce qu’elle ressent et tout ce que JE peux entendre de l’extérieur. Je vous invite à aller voir du coté de l’épigénétique si çà vous intéresse.

J’ajoute pour celles et ceux qui ont reçu cet enseignement que notre patrimoine générique enferme des mémoires antérieures à notre vie : ancêtres, vies antérieures, histoire du peuple dont JE fais partie, etc.

Mon cerveau va commencer à interpréter ces informations extérieures et les traduire en schémas de fonctionnements internes en fonction de tous ces paramètres.

La naissance passe et l’intégration par le cerveau de toutes les informations que JE reçois dans mon enfance va créer de multiples schémas qui vont conditionner ma perception du monde dans lequel JE vis. Il va s’agir de l’éducation reçue par mes parents, mes enseignements, mes premières expériences. Soyez bienveillant.e vis-à-vis de vos éducateurs, ils ont fait de leur mieux avec la connaissance qu’ils avaient. 

Ce « formatage » va se faire environ jusqu’à l’âge de 7 ans. A la façon d’un livre blanc, les premières lignes de ma vie vont s’inscrire dans ce livre. Ce qui va s’y inscrire va être considéré comme « vérité » par notre cerveau. C’est son programme de base comme pour un ordinateur.

Les 8 premières années de notre vie vont donc considérablement conditionner tout le reste de notre existence.

Certains schémas vont nous servir au contraire d’autres vont nous desservir.  

Et tout cela est non-conscient.

Nous avons chacun notre réalité, réalité qui change aussi au cours du temps au gré de nos expériences désirées ou subies.

Ainsi nous avons chacun notre perception des choses et des évènements.

JE n’est que le fruit de son éducation et de ses expériences. Si j’étais né dans une autre famille, un autre pays, je serai différent.

Tout ce que JE perçois autour de moi : c’est moi, c’est la transcription de l'information par  mon cerveau à un moment donné.

JE ne perçois ou ne comprend que ce que son cerveau a intégré et aussi de la façon qu’il l’a intégré.

Prenons l’exemple d’une langue : sans autre apprentissage, je ne vais comprendre que ma langue maternelle.

Tout ce qui me faire réagir correspond à mes schémas de fonctionnement non conscients. 

C’est bon ? Vous me suivez ?

Alors, tous les gens « méchants » autour de moi, les échecs dans ma vie,  est-ce de ma faute ?

Je ne dirai pas cà comme cela. J’invite toujours les personnes qui me font confiance en venant me consulter à être bienveillante vis-à-vis d’elles-mêmes, surtout pas la moindre culpabilité. 

Comme je l’ai indiqué avant,  il y a des schémas de fonctionnement qui se sont ancrés en nous de façon complètement non consciente. Ces schémas vont amener une traduction des informations perçues.

Pour résoudre ces sujets, il est important d’y aller en plusieurs étapes.

L’une des questions à se poser lorsqu’il se produit quelques choses qui nous fait du mal est : qu’est que j’ai fait de façon consciente ou non consciente pour en arriver là ? 

C’est au prix de cette prise de conscience que JE vais pouvoir changer.

Alors invitez-vous à chercher les indices :

-          Dans le savoir faire : je me suis peut être trompée dans des décisions passées

-          Dans le savoir être : j’ai peut-être eu des comportements inadaptés qui ont perturbé la « réalité » de mon entourage

Ayez bien à l’esprit que les autres ont leurs schémas de fonctionnement non-conscients. Ils vont eux aussi avec des réactions aux informations reçues par leur cerveau. Réactions aux mécanismes non conscients eux aussi. 

Autre point : il n’est pas si aisé de prendre conscience de mes schémas. Comme JE fontionne ainsi depuis le début de sa vie, il ne se rend pas compte si facilement comment il fonctionne. 

Comment changer ?

Une fois le constat effectué, il va falloir s’inviter à changer. Comme l’a dit A. Einstein : la folie est de croire que l’on puisse obtenir des résultats différents en faisant toujours la même chose.

Dans la mesure où notre cerveau a développé des schémas de fonctionnement non conscients, c’est dans l’inconscient de ce cerveau qu’il va falloir aller pour changer ces schémas. 

Ce qui est dans ce cerveau est véritablement gravé en nous. A la façon d’une tablette en marbre.

Pour accéder à cette partie du cerveau, il est nécessaire de modifier son état de conscience pour accéder à un état de conscience « élargi ». Une fois la porte ouverte il est alors possible de graver de nouveaux schémas meilleurs pour nous. 

Quels sont les moyens d’accéder à ce cerveau inconscient ou non conscient ?

Certaines musiques classiques ou celles spécialement conçues pour changer le taux de fréquence vibratoire du cerveau, le son bols tibétains, le yoga, l'hypnoe, la méditation, la course à pieds, le bruit du vent, la vue de la mer, le bruit de l’eau qui courre dans un ruisseau, … 

Pour ma part, je pratique l’hypnose entre autre.

Ensuite, une fois la porte « ouverte » et bien il est nécessaire d'envoyer les bons messages pour que la transcription de l’information reçue par le cerveau (limbique) change et que donc nos schémas de fonctionnement changent. 

Et pour finir ayez aussi bien à l’esprit qu’il y a moins de distance entre l’ignorance et la connaissance qu’entre la connaissance et l’action. 

Beaucoup de personnes savent, combien agissent ?

Alors agissez dès maintenant !

Un tout petit changement de cap pour un bateau l’emmène à une destination totalement différente. Il en sera de même pour vous, des petits changements quotidiens dans votre façon de penser, amèneront de grands changements dans votre vie.

Les plus hauts sommets se gagnent avec des petits pas …

Et sivous souhaitez aller plus vite, je suis à votre disposition.

Ma réalité n'est qu'une réalité PARMI d'autres, simplement la mienne ...

Pensez-vous que nous ayons vous et moi la même réalité ?

La réponse est bien entendu : non.

Il n'y a pas une réalité mais des milliards de réalités : autant que d'être humains sur cette planète !

Auriez-vous votre réalité actuelle de la vie si vous étiez né dans un autre pays ? une autre famille ? Probablement que non.

De plus, votre réalité a changé durant votre vie : avez vous la même réalité que celle de l'enfant, de la plus jeune personne que vous étiez il y a 20 ans, 10 ans ou peut être plus récemment ? Votre propre réalité a changé.

Chacun a sa réalité à un moment donné et à un moment donné seulement.

Et bien nous pouvons décider de provoquer des moments pour changer notre réalité. Alors profitons en !

Notre réalité dépend du fonctionnement de notre cerveau. Tout est codé par ce merveilleux organe qui un formidable potentiel de plasticité.

Prenons l'apprentissage par exemple : je démarre comme débutant, je m'exerce et au fur et à mesure, je deviens de plus en plus compétent. Mon cerveau a intégré de l'information et ma réalité a changé, n'est ce pas ?

Au cours de notre existence, vont se produire des événements qui vont envoyer des messages et s'ancrer dans une partie moins accessible de notre cerveau (c'est le cerveau inconscient) et donc modifier en continu, notre perception du monde et tout ce qui constitue notre réalité.

Et bien tout comme ces événements accidentels, aléatoires ont un effet sur le fonctionnement de notre cerveau, l'envoi de messages construits, analogues à ceux qui peuvent se produire de façon inattendue dans notre vie, vont tout simplement et naturellement avoir un effet similaire.

Le cerveau va réagir et se mettre à fonctionner d'une nouvelle façon et cette fois, en notre faveur.

L'hypnose c'est tout simplement cela : choisir le moment dont vous avez envie pour changer le fonctionnement de votre cerveau et vous permettre d'accéder enfin à une réalité qui vous serve et vous amène à ce que vous désirez dans votre vie à la condition que cela soit bon pour vous dans le respect des autres.

 

 

 

 

In